La tour la plus haute d’Europe verra-t-elle le jour ?

L’ambitieux projet présenté il y a déjà plus de 10 ans, et censé donner le signal du « renouveau de La Défense », sera-t-il un jour concrétisé ?

Alors que circulent de fausses informations au sujet de l’avenir du projet des tours jumelles Hermitage Plaza qui doivent sortir de terre dans le plus grand quartier central des affaires d’Europe, le groupe éponyme a précisé cette semaine dans un communiqué que le projet n’était « ni enlisé, ni enterré, ni bloqué par des soi disant non prorogations de certains permis de démolir« .

« Le projet bénéficie de huit permis de démolir qui sont tous valides et dont les deux premiers ont déjà été mis en oeuvre. Les autres seront mis en oeuvre au fur et à mesure des besoins et bien évidemment à l’intérieur de leur période de validité. Ils n’avaient pas besoin de prorogation. C’est dans un scénario alternatif envisagé en 2019, dans l’hypothèse d’un démarrage plus éloigné, qu’Hermitage avait engagé le dépôt de nouveaux permis de démolir par précaution. Les travaux correspondants ayant pu être lancés plus rapidement, ces demandes n’ont pas été conduites jusqu’au bout et se sont naturellement soldées par un rejet« , a souligné le groupe.

« Il ne s’agit en rien d’un refus politique ou d’une perte de soutien, c’est un aspect purement matériel d’une procédure qui était devenue superfétatoire, et qui ne met en rien fin au projet« , martèle le promoteur-investisseur, qui veut croire à une issue positive pour ce qui devait être « le plus haut building d’Europe ».

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation