Les prix à Paris au-dessus des 9000 euros le mètre carré

Pas de pause estivale pour le marché immobilier. La hausse des prix des logements anciens en France (ceux signés lors des promesses de vente) s’est renforcée depuis le début de l’été dans la plupart des villes de plus de 100.000 habitants, selon le dernier baromètre de LPI-SeLoger publié ce mardi.

A fin juillet, plus de trois grandes villes sur quatre ont vu leur prix augmenter, notamment à Bordeaux où la hausse est supérieure à 12% sur un an, au-dessus des 4200 euros le mètre carré. Et sur les trois derniers mois, ils dépassent même les 4900 euros/m², la cité girondine devenant désormais la deuxième plus grande ville la plus chère de France après Paris.

Paris toujours au-dessus des 9000 euros du m²

Dans la capitale, les prix ont grimpé de près de 8% sur un an et dépassent les 9000 euros/m² dans onze arrondissements, avec des hausses de 5% et plus dans quinze d’entre eux (une hausse de 8% a été constatée dans huit arrondissements). Et comme le mois dernier, plus aucun arrondissement n’est en dessous des 7000 euros du m².

Mais dans de nombreuses villes, l’affaiblissement de la demande s’accompagne d’un recul des prix toujours rapide, ajoute l’étude. En effet, des baisses de plus de 4% sur un an ont été observées à Angers, Limoges, Perpignan, Rouen ou encore à Saint-Etienne.

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation