Investissement locatif : une étude met en avant l’impact positif du Pinel

Le Pinel devrait avoir de beaux jours devant lui. Une étude publiée ce mercredi 12 septembre par le cabinet indépendant PrimeView a analysé l’impact économique de ce dispositif qui permet à un particulier investisseur de devenir propriétaire d’un logement neuf tout en réalisant des économies d’impôt.

Tout d’abord, cette mesure rapporte beaucoup d’argent à l’Etat français. Selon le rapport commandé par huit organisations représentant l’ensemble de la filière professionnelle de l’immobilier neuf, 1 euro « investi » par l’État dans un logement bénéficiant du dispositif Pinel rapporterait 1,65 euro de revenus.

De plus, en faisant l’hypothèse que le nombre de logements construits en Pinel sur la période 2019-2025 soit équivalent au volume enregistré sur la période 1999-2018, ce dispositif rapporterait près de 1,2 milliard d’euros par an à l’Etat, calcule PrimeView.

Pas d’effet inflationniste

Autre effet positif mis en avant par l’étude, les aides fiscales à l’investissement locatif dans le neuf en France ne font pas monter les prix de l’immobilier et les supprimer serait même délétère pour le secteur, pouvant entraîner une chute de la construction de logements neufs.

En effet, « les critères d’éligibilité au dispositif Pinel visant à ne pas exercer une pression à la hausse des prix de l’immobilier dans les zones concernées semblent fonctionner », estime PrimeView. Par ailleurs, le cabinet d’étude affirme avoir « pu vérifier que les prix de vente des logements neufs construits depuis le dispositif Besson en 1999 [sur un échantillon de 33.000 actes] évoluaient de pair avec les prix du neuf en général ».

De même, aucun lien de cause à effet n’est établi entre ce type de dispositif et le niveau des loyers.

Ce rapport flatteur sur le Pinel intervient à la suite de critiques répétées à son encontre, et à l’approche de l’échéance pour l’instant fixée pour le dispositif à fin 2021.

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation