Immobilier : légère baisse de moral chez les acheteurs

Pexels – Gerd Altmann

La pierre a toujours le vent en poupe, mais les acquéreurs se montrent moins enthousiastes que l’année dernière. C’est ce que révèle le dernier observatoire du moral immobilier publié par Logic-Immo.com, qui décrypte depuis plus de 7 ans la psychologie des futurs acheteurs. Et cette année il décèle une légère baisse de moral, comme le souligne le journal Les Echos.

Selon le site d’annonces immobilières, 3 millions de Français comptent se lancer dans un projet d’acquisition en octobre 2017, un chiffre stable comparé à 2016, et le plus élevé enregistré depuis la création de cet observatoire en 2011. Dans le même temps, on recense 2 millions de vendeurs. Seul bémol : les ménages à la recherche d’un bien immobilier appréhendent le marché différemment.

Les taux d’intérêt pointés du doigt

Car si la majorité demeure toujours optimiste (66% pensent que c’est le moment d’acheter), un quart d’entre eux émettent des réserves et 9% pensent que le moment n’est pas favorable. « Comparés à un an plus tôt, où l’optimisme avait atteint des records (84%), ces résultats laissent présager une demande moins dynamique pour le début d’année 2018 », affirme Logic-Immo.com.

Une évolution qui serait liée à l’évolution des taux de crédit immobilier. Pourtant, ils restent très bas, à 1,54% en moyenne (toutes durées confondues), à en croire le baromètre de novembre du Crédit Logement/CSA. Reste que 75% des personnes interrogées les jugent attractifs, alors qu’ils étaient 87% à le penser un an plus tôt. Même si une minorité d’entre elles envisagent une remontée des taux (9%), ces derniers « ne jouent plus le même rôle de levier sur les intentions d’achat », explique le quotidien.

« Ainsi, même si la demande reste forte en cette fin d’année 2017, les acquéreurs sont en quête de réassurance sur leur pouvoir d’achat immobilier. En effet, depuis 2015, le moral des acquéreurs est fortement dépendant de l’évolution des taux d’emprunt. Aussi, tant que ces derniers n’entameront pas de nouvelle remontée, les acquéreurs seront au rendez-vous en 2018 », précise Stéphanie Pécault, responsable des études chez Logic-Immo.com.

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation