Fort démarrage pour Cotoit, l’offre de syndic en ligne du Crédit Agricole

Le secteur des syndics connaît lui aussi une profonde mutation. Dominé par de grandes enseignes telles que Foncia, Century 21 ou Citya, ce marché est désormais concurrencé par des start-up, à l’instar de Cotoit qui s’est lancé il y a un an.

Filiale à 100 % du Crédit agricole Centre Loire, l’entreprise basée à Orléans a développé une plateforme collaborative permettant aux propriétaires, bailleurs non-occupants et locataires d’assurer la gestion administrative de leur immeuble, via des services à la carte.

Démarrage en trombe

La société revendique des tarifs 40% inférieurs aux syndics traditionnels avec une offre à un peu plus de 10 euros par mois et par lot. Comment ? Grâce à l’automatisation qui permet de faire baisser les coûts de fonctionnement.

Depuis son lancement commercial en septembre 2019, Cotoit a convaincu plus de 130 résidences, soit 850 lots gérés. Outre Orléans sa ville natale, la start-up connaît un démarrage très fort en région parisienne.

Cotoit, qui a mobilisé plus d’un million d’euros d’investissement, espère séduire les autres caisses régionales du Crédit Agricole, ainsi que la direction nationale pour devenir une offre à part entière de Square Habitat, le réseau d’agences immobilières de la banque verte.

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation