Fin de la taxe d’habitation : êtes-vous éligible à la réforme ?

Certains ménages éligibles à la suppression de la taxe d’habitation se sont vus rembourser cette semaine le montant de leur impôt local. Mais ce n’est pas le cas de tous les contribuables. Pour savoir si vous êtes éligible à la réforme, le fisc a mis à disposition un simulateur en ligne.

Si vous faites partie des 80% de contribuables à être éligibles à la réforme de la taxe d’habitation, vous avez probablement dû recevoir cette semaine (6 et 7 octobre 2020) un virement de la part du fisc. Du moins pour ceux qui avaient opté pour la mensualisation sans avoir réclamé une baisse de leurs prélèvements début 2020.

Cette régularisation s’inscrit dans le cadre de la réforme qui s’est traduit pour la quasi-totalité des Français par un dégrèvement progressif de la taxe d’habitation de leur résidence principale : 30% en 2018 et 65% l’an dernier.

Cette année constitue donc la dernière étape de la réforme avant la suppression totale de la taxe d’habitation.

Pour les plus aisés, ce n’est qu’à partir de l’année prochaine (2021) qu’ils bénéficieront à leur tour d’une décote de 30%, puis de 65% en 2022 avant de ne plus rien payer en 2023.

Attention : la contribution à l’audiovisuel public (CAP) n’est pas incluse dans le dispositif. En 2020, si votre revenu fiscal de référence de 2019 ne dépasse pas certains montants, vous bénéficierez : soit d’un dégrèvement de 100 % ; soit d’un dégrèvement dégressif (lorsque le revenu fiscal dépasse légèrement les montants indiqués ci-dessous).

Il sera calculé et accordé automatiquement aux usagers éligibles. Le site des impôts propose un tableau dans lequel figurent les différents plafonds selon le nombre de parts fiscales. Pour y accéder, cliquez ici.

Le fisc a également mis à disposition un simulateur afin de savoir si vous êtes concerné par la réforme de la taxe d’habitation.

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation