Fenêtres, volets : un délai supplémentaire pour bénéficier du crédit d’impôt

Les députés ont donné leur feu vert à un amendement qui conserve le crédit d’impôt à 30% sur les fenêtres, volets et portes d’entrée jusqu’à la fin de l’année. Il passera ensuite à 15% avant de disparaître le 1er juillet 2018.

Bonne nouvelle pour les ménages qui veulent effectuer certains travaux chez eux. Le gouvernement vient de voter un amendement qui modifie le calendrier de la sortie progressive des volets et fenêtres du crédit d’impôt. Le taux du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) applicable aux portes, aux fenêtres et aux volets sera réduit de 30% à 15% le 1er janvier 2018, et non à partir du 27 septembre 2017 comme c’était prévu initialement.

Puis sera ramené à 0% le 1er juillet 2018 (au lieu du 27 mars 2018). Il s’agit d’un vote en commission, l’amendement devra ainsi être revoté en séance pour être définitivement adopté. L’Assemblée nationale étant majoritairement composée de députés de La République en marche, on peut supposer que ce texte entrera en vigueur.

Cette décision n’est pas surprenante, rappelle Le Figaro, dans la mesure où Emmanuel Macron s’est dit récemment en faveur d’une suppression plus progressive et moins brutale du CITE, tout en pointant du doigt les effets d’aubaine qui ont poussé des fabricants et installateurs de portes blindées à profiter indûment de ce crédit d’impôt.

Un mauvais rapport coût-bénéfice

« La porte blindée n’a rien à voir avec la réhabilitation environnementale. Il faut recentrer ce dispositif et se limiter au double vitrage à finalité thermique », avait déclaré Emmanuel Macron. Pour justifier la suppression du CITE, le gouvernement soutient que le changement de portes, fenêtres et volets ne présente pas un « bon rapport coût-bénéfice ».

« Les économies d’énergie sont faibles et l’attrait pour ces travaux porte davantage sur l’isolation phonique et le confort », selon le ministère de la Transition économique. En tout cas, ce délai supplémentaire devrait profiter à bon nombre de propriétaires, mais aussi faire passer un peu mieux la pilule auprès des professionnels.

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation