Crédit immobilier : les banques plus frileuses ?

Les banques seraient-elles devenues plus frileuses à l’égard des emprunteurs ? Depuis quelques semaines, certains établissements ont relevé leur niveau d’exigence sur l’apport personnel minimum qu’elles demandent à leurs clients qui souhaitent acheter un logement à crédit.

En effet, « la norme revient à 10% d’apport personnel », constate Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. Auparavant, certains emprunteurs se voyaient demander seulement 5% d’apport personnel, tandis que d’autres obtenaient même le privilège de financer leur acquisition sans le moindre apport.

Valoriser son dossier d’acquisition

Dans le contexte actuel de forte correction des marchés financiers liée à l’épidémie de coronavirus, où les banques doivent faire preuve d’une gestion encore plus prudente des risques sur le crédit immobilier, bénéficier d’un apport important permet de valoriser le dossier de l’emprunteur voire même d’obtenir des taux plus avantageux. Et donc de lui faire gagner de l’argent.

Mais disposer d’un apport personnel permet également d’abaisser son taux d’endettement. Une solution idéale pour les emprunteurs qui ne respectent pas le plafond d’endettement de 33% que les banques appliquent aujourd’hui.

Autre alternative : souscrire une assurance emprunteur par le biais d’un autre établissement que sa propre banque prêteuse. Cette possibilité offerte aux emprunteurs de basculer d’un contrat Groupe à un contrat individuel auprès d’une autre société permet également de faire des économies substantielles.

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation