Bug des impôts : certains Français ont 2 jours de plus pour déclarer leurs revenus !

Les Français ont fait sauter le site des impôts. Hier soir, des millions de contribuables se sont connectés sur le portail de l’administration fiscale, entraînant des difficultés techniques pour accéder à la plateforme de télé-déclaration.

Ce dysfonctionnement, survenu la veille de la date limite de déclaration en ligne des revenus pour les départements n° 50 à 974 et 976, a fait beaucoup de bruit dans la presse qui n’a pas hésité à relayer l’information. Pas insensible à cette panne technique, le gouvernement a accordé un délai de grâce de 48 heures pour les ménages concernés, soit jusqu’à jeudi 6 juin à 23h59.

Heureusement, depuis, les choses sont revenus dans l’ordre. Le site internet du fisc fonctionnait à nouveau normalement ce mardi matin. « Nos équipes ont travaillé toute la nuit, le service est aujourd’hui parfaitement rétabli », a déclaré Maryvonne Le Brignonen, responsable du prélèvement à la source à la Direction générale des finances publiques (Dgfip) sur Franceinfo.

Trop de  connexions simultanées

Gérald Darmanin a expliqué que ces troubles avaient été causés par un nombre trop important de connexions simultanées : « il y a eu énormément de connexions ce [lundi] soir, plus de quatre millions de nos compatriotes se sont connectés au dernier moment pour remplir leur feuille d’impôts ». Devant l’afflux de connexions de dernière minute, le site s’est protégé en rendant impossible son accès.

Pour le ministre, les Français ont retardé leur déclaration à cause « de ce beau week-end ensoleillé » et de « l’augmentation du nombre de gens qui télé-déclarent ».

Une bonne nouvelle donc pour les retardataires. Toutefois, il est recommandé de ne pas déclarer ses revenus au dernier moment pour éviter que cette situation ne se reproduise…

Réalisez votre estimation gratuite en 3 minutes

Démarrer l'estimation